Concerts, festivals, discothèques : comment préserver son audition ?

Lifestyle - Bien-être
22-06-2022
concert-festival-discothèque-oreille-audition
La belle saison revient avec son lot de concerts, de festivals et de sorties en discothèque. Dans ces lieux à forte dose de musique et good vibes, où l’on a tendance à s’abandonner et profiter, il faut protéger ses oreilles !

La musique, ça fait du bien, mais pas que. Apaisante et relaxante, la musique a de nombreux bienfaits sur le moral. En revanche, s’exposer à un son trop fort peut engendrer des troubles auditifs, parfois définitifs. Depuis août 2017, les concerts et les discothèques sont limités à un volume maximum de 102 dB, contre 105 dB auparavant.

À noter que le seuil de danger est estimé à 85 dB. La sensibilité auditive varie d’une personne à une autre. Des bourdonnements à la surdité irréversible, s’exposer à de la musique trop forte pendant trop longtemps, abîme, voire détruit les cellules ciliées. C’est pour cela qu’il est important de se protéger d’un son trop intense. Mais comment ?


S’éloigner des enceintes et faire des pauses


À l’évidence, tenez-vous à l’écart des enceintes. Pour cela, tentez de vous faire une place au milieu de la salle ou de la zone de concert. Vos oreilles seront protégées et vous percevrez une meilleure qualité sonore. Il faut l’avouer, trop près des enceintes, on a souvent du mal à reconnaître la musique. Et n’oubliez pas de faire des pauses au calme, quinze minutes toutes les heures idéalement.





Prêter attention à la fatigue auditive


Écoutez votre corps, notamment les signaux envoyés par vos oreilles. Si votre tympan vibre, c’est qu’il est temps de faire une pause. Toutefois, si vous entendez un acouphène, c’est-à-dire un sifflement brutal, vous avez probablement subi un traumatisme sonore. De façon générale, à la suite d’une soirée forte en musique, il est indispensable de reposer vos oreilles en évitant tout son intense, au casque, à l’enceinte ou aux écouteurs, durant quarante-huit heures.


Des bouchons d’oreilles pour un maximum du confort


Aujourd’hui, de nombreux évènements musicaux proposent des bouchons d’oreilles. Cela ne signifie pas que vous allez vous couper du monde et rien entendre de la soirée. Au contraire, les bouchons d’oreilles, aussi appelés protections auditives, maximisent le confort en réduisant les nuisances sonores.






Des protections personnalisées pour une soirée sans maux


Pour aller encore plus loin, vous pouvez vous faire fabriquer des protections anti-bruit sur mesure, pour une somme allant de 100 à 150 euros. L’audioprothésiste prend l’empreinte de vos conduits auditifs et vous confectionne des protections auditives personnalisées. Autant dire que personne ne pourra vous les prendre. Cette solution est plutôt privilégiée par les amateurs de musique qui souhaitent préserver leur audition sans altérer ou déformer le son. Maintenant, c’est à vous de jouer !


Par Juliette Huard