Adopter les bons réflexes pour voyage en avion

Lifestyle - Bien-être
24-06-2022
bon-reflexes-voyage-avion-bienetre
Si pour vous « vol long-courrier » rime avec « mal de dos », il est impératif de revoir votre manière de voyager. Il serait dommage que des diverses douleurs corporelles viennent gâcher vos rêves de voyages lointains. Découvrez les bons réflexes à adopter pour éviter certains désagréments et voyager sereinement.


Tenez-vous droit 


Afin de limiter l’apparition des douleurs, il est impératif de garder le dos droit, appuyé contre le dossier. La courbe de votre colonne vertébrale doit former un « S ». Comblez le creux au niveau de votre cambrure à l’aide d’un coussin afin de maintenir cette courbe. Placez un autre coussin derrière l’autre creux que forme votre nuque. Si l’appui-tête est réglable et possède des ailettes sur les côtés, ajustez-les pour améliorer le maintien de votre tête.


Surélevez vos jambes 


Si l’assise de votre siège est un peu trop longue pour votre taille, mettez un bagage sous vos pieds devant vous. En décollant vos jambes du siège, vous évitez la compression. Ne les croisez pas, laissez les parallèles afin de ne pas altérer la circulation sanguine. Massez vos cuisses et vos mollets de temps en temps.


Bougez 


En vous levant régulièrement pour marcher dans la cabine, vous activez votre circulation sanguine et évitez l’engourdissement et les crampes au niveau des jambes. Quelques étirements offriront un peu de répit à vos muscles endoloris du bas du dos, des trapèzes et de la nuque.




Hydratez-vous 


Boire beaucoup d’eau est important au quotidien. Mais en altitude, c’est d’autant plus nécessaire que l’air sec de la cabine accélère le processus de déshydratation. Il est primordial de boire tout le long du vol, en bannissant toutefois le café et l’alcool. L’eau vous permet de ne pas vous déshydrater mais également d’oxygéner vos muscles, favoriser la circulation sanguine et d’éviter ainsi les crampes et les maux de tête.


Embarquez quelques accessoires utiles 


Au niveau de la nuque, plus votre tête sera maintenue de façon érigée, plus vos cervicales seront soulagées. Un coussin en U peut aider, mais il faut s’assurer que son rembourrage ne soit pas trop compact, car il risquerait alors de vous projeter la tête en avant et malheureusement provoquer un torticolis. Un tour de cou réglable, telle une minerve, serait plus approprié.
En suivant ces quelques conseils, vos prochains long-courriers seront différents, vos douleurs posturales ne seront qu’un mauvais souvenir et vous arriverez à destination sereinement, plus en forme que jamais !




Par Véronique Mignano
Conceptrice et C.E.O. de la S.A.S. Cosifly
www.cosifly.com