Bordeaux, la ville la plus tendance du monde ?

Lifestyle - Actualités
08-07-2021
bordeaux-ville-tendance-activitees-vin-tourisme
Bordeaux est une ville aux multiples facettes. La gastronomie, l’architecture, les loisirs, les initiatives culturelles et la beauté de la ville font de Bordeaux une des villes les plus appréciées au monde. En 2017, la capitale aquitaine avait été désignée comme la « ville la plus tendance au monde » par le guide de voyage Lonely Planet. Mais pourquoi Bordeaux est-elle si populaire ?





Une ville en plein essor


Aussi appelée « la perle d’Aquitaine », Bordeaux offre aux voyageurs du monde entier de nombreuses activités à seulement deux heures de Paris grâce à la nouvelle ligne à grande vitesse (LGV). Récemment, les quais de la Garonne ont été réaménagés et offrent un parc de jeux, des terrains de basket ou de hockey ainsi qu’un skatepark.

Les quais sont l’endroit rêvé pour flâner en famille ou faire une promenade à vélo. En effet, les bicyclettes sont particulièrement populaires à Bordeaux. Des vélos classiques ou électriques sont en libre-service un peu partout dans la ville et les pistes cyclables se multiplient.





La capitale mondiale du vin


Pour tous les amateurs de vin, Bordeaux est la ville idéale à visiter. Située dans le département de la Gironde, la ville ne compte pas moins de 20 propriétés viticoles dans son pourtour. De nombreux châteaux, comme celui des Carmes Haut-Brion, sont directement accessibles à partir du centre-ville. La périphérie, bien desservie, permet de visiter les plus beaux domaines de la région et de déguster les vins qui font rêver le monde entier.





Une ville engagée


En plus des nombreuses attractions et activités qu’elle propose, la ville s’impose dans ce qui fait l’air du temps. À Bordeaux, de nombreuses associations se créent dans le but d’optimiser le niveau de vie des habitants et d’atténuer les inégalités et tensions entre les quartiers. Bordeaux se situe également à la 6ème place des villes les plus engagées en termes de transition écologique. Elle s’est engagée à une meilleure gestion des espaces verts en 2012 lorsqu’elle a adopté « le plan vert ».