Des plantes en cuisine, la nouvelle obsession déco

Habitat - Décoration
12-07-2021
plante-decoration-touche-vegetal-cuisine-aloe-kentia-rhipasalis-epipremnum
Mettre une touche végétale dans sa cuisine, c’est la nouvelle obsession déco ! Normal, cette astuce piquée aux influenceuses healthy permet non seulement d’apporter du style entre l’évier et le frigo mais surtout de profiter d’un cadre très  instagrammable à moindre frais.


L’aloe, la succulente aux multiples vertus


Avec ses formes puissantes elle trouve sa place dans nos intérieurs ou elle devient un élément de déco à part entière. En plus de son allure originale et décorative et de ses vertus intrinsèques qui participent à purifier l’air, ses substances actives ont également des qualités thérapeutiques chez l’homme et elle s’invite de plus en plus comme ingrédient star de recettes pour son gel.

Le suc de ses feuilles atténue le feu des brûlures culinaires ou solaires et il entre aujourd’hui dans la composition de crèmes cosmétiques et de boissons. L’Aloé adore les endroits chauds et éclairés même si elle supporte bien la mi-ombre également. Très simple à entretenir, son arrosage doit être modéré. Il est nécessaire de penser à le rempoter dans un pot plus grand une fois tous les 2 à 3 ans.




Le kentia ou howea, un palmier d’exception


L’Howéa ou Kentia va donner une note exotique à la cuisine. Son développement lent lui fait trouver sans problème sa place dans des pièces de dimensions modestes. Prisé pour son pouvoir d’évasion, il l’est aussi pour ses qualités de « filtre » puisque ce palmier d’intérieur aurait la capacité d’absorber les solvants (benzène, toluène) présents dans les peintures et les vernis.

Son influence positive sur le degré d’humidité relative de son environnement en fait également un atout de taille ! Ce palmier d’exception est très facile à vivre et bénéficie d’une très bonne santé naturelle. Il se développe à tout type d’exposition même s’il préfère une situation lumineuse .Arrosez modérément et vaporisez les palmes plusieurs fois par semaine en été ou dès que les températures dépassent 24°C.




Le rhipasalis, un cactus à caresser


Quoi de plus particulier qu’un cactus qui ne pique pas ! Cette plante grasse tropicale à croissance rapide déploie de longues tiges en cascade ou pousse en hauteur et tout en douceur. Le Rhipsalis a également le pouvoir de participer à la purification de l’air… Il trouvera facilement une place dans la cuisine dans laquelle il mettra une ambiance cosy aux allures de jungle. Le Rhipsalis est une plante d’intérieur qui ne demande pratiquement aucun entretien. Il pardonne volontiers à ceux qui oublient de l’arroser, ne perd pas de feuilles et attire tous les regards.




L’epipremnum ou scindapsus ou pothos pour une cuisine jungle


Voici 3 noms pour une plante d’intérieur, grimpante ou retombante, dont tout le monde connaît les très décoratives feuilles brillantes en forme de cœur. Elle est originaire d’Asie du Sud-Est, d’Indonésie et des îles Salomon, ce qui lui vaut le surnom de lierre ou liane du diable.

On peut s’inspirer de son habitat naturel pour le reproduire dans sa cuisine et créer des cloisons végétales pour y aménager un coin repas pour que la cuisine prenne des airs de jungle. Il participe au maintien d’une atmosphère de bonne qualité en favorisant les échanges gazeux et en restituant aussi un peu d’humidité, veillant à ce que l’air dans l’appartement ne soit pas trop sec.

Il pousse rapidement, sans demander trop de soins hormis un arrosage régulier et son bouturage est un jeu d’enfant.




Découvrez encore plus d’inspirations sur www.maplantemonbonheur.fr - @aplantemonbonheur - #MaPlanteMonBonheur