DO / DON’T des programmes alimentaires proposés par les influenceurs

Lifestyle - Bien-être
12-04-2021

Au cours de cet article, nous allons tordre le cou de quelques conseils alimentaires dont on peut affirmer, qu’en dépit du plébiscite dont ils bénéficient chez certains et certaines sur la toile, ils ne sont décidément pas vraiment de bon aloi.



Dans une seconde partie, nous nous pencherons au contraire sur quelques programmes alimentaires tout à fait intéressants que vous pouvez décider d’adopter… car oui, il y a des influenceurs qui sont reconnus comme pertinents et préconisent des régimes s’en approchant. Entre clic de souris et coup de fourchette, nous vous souhaitons une excellente lecture !

 

 

 

Influenceur ou influenceuse ne sont pas forcément paroles d’évangile...

 


Comme nous l’avons signalé en préambule, s’agissant de nutrition, tous les conseils dispensés par certaines personnes qui ont pignon sur rue sur la toile ne sont pas forcément bons à suivre.


Méfiez-vous des discours qui donnent l’impression de décrire une solution miracle, et si vous avez véritablement besoin ou envie de vous tourner vers une manière d’aborder l’alimentation plus sainement, le mieux est encore de vous orienter vers un vrai diététicien diplômé, dont c’est le métier et non un passe-temps parmi tant d’autres…

 

Pour commencer, ne faites pas l’erreur de croire que tous les aliments étiquetés « bio » vont nécessairement vous valoir une santé de fer et une ligne divine… Si ces derniers ont effectivement une teneur plus faible en pesticides, en fongicides et en résidus d’engrais, si leur production elle aussi est plus « propre », sachez que cela ne change pas pour autant leur valeur nutritionnelle ! Le mieux est de s’en tenir aux recommandations dites classiques, à savoir 4 ou 5 fruits et légumes frais, des apports en produits laitiers, des céréales, de la viande (ou des protéines...) et du poisson...

 

Ensuite, sachez qu’il n’est pas très conseillé de tout faire pour complètement éradiquer les matières grasses. Ne perdez pas de vue que les graisses sont absolument nécessaires pour que l’organisme fonctionne correctement et il faut savoir qu’il existe des bonnes graisses, dont les apports sont en tous points bénéfiques.

 

On entend souvent certains influenceurs répéter que de faire l’impasse sur un repas est quelque chose qui fait du bien à l’organisme. Et ce n’est pas parce que vous désirez perdre du poids que vous devez nécessairement en passer par là ! Nous l’avons déjà dit, tout est question d’équilibre… Ce qui frappent le plus souvent les personnes qui optent pour cette solution, ce sont des carences, mais aussi ce que l’on nomme l’effet « yo-yo », qui se caractérise par une reprise de poids dès lors que l’on se remet à manger « normalement » , puisque l’organisme se mettra alors à stocker des réserves en excès, en prévision d’une hypothétique nouvelle période de disette.


 

Il faut aussi savoir que de très nombreux influenceurs gagnent leur vie en faisant la promotion de divers produits, ils possèdent des contrats commerciaux avec telle ou telle marque...



De ce fait, il faut parfois se méfier de leur discours, dans la mesure où ils sont tout simplement rémunérés pour faire l’éloge de tel aliment, de tel régime ou de tel complément alimentaire.

Peut-être que le mieux est de se renseigner lorsqu’un message commercial semble asséné avec un ton un peu trop péremptoire ; il vous suffira le plus souvent de quelques clics pour dissiper vos doutes...

 

 



Voici quelques tuyaux utiles, que les influenceurs et influenceuses devraient donner...

 


Nous allons survoler 3 régimes alimentaires vertueux et ancestraux, dont vous pourrez clairement vous inspirer, et qui, sur la toile, sont souvent cités, ou tout du moins des sources d’inspiration pour de très nombreux influenceurs et influenceuses. Tous reposent sur des traditions culinaires éprouvées, qui ravissent les palais et qui confèrent une santé de fer.

 

 

  • Le régime dit crétois 

Pour faire simple, disons que le régime crétois est très riche en céréales, en poisson, en fruits et en légumes, mais aussi huile d’olive ; à l’inverse, il fait quasiment l’impasse sur les viandes, le sucre, les œufs et les pommes de terre. Lait de chèvre ou de brebis, huile d’olive, purée de pois chiche (que l’on appelle aussi du houmous), feuilles de vignes farcies au riz et galettes de céréales pour ne citer que cela...autant de petits délices à consommer sans modération ou presque.

 



  • Le régime dit caucasien 

Originaire de la région qui se situe entre la Mer Noire et le Caucase, ce régime se base sur les mets que l’on y trouve et il remonte à des siècles en arrière. Ce programme sera axé autour de beaucoup de légumes, que ce soient des choux, des épinards, des haricots rouges, agrémentés d’épices et d’herbes diverses, et le tout sera complété par des yaourts.


Ce programme alimentaire préconise aussi la consommation de fruits et de noix (qui peuvent être ingérés via l’huile ou bien en sauce), de fromage sec et de pain à la farine de maïs. Encore une fois, comme pour le régime crétois, la viande ne tient qu’une place mineure, mais l’on peut malgré tout décider d’accompagner les aliments cités plus haut avec du poisson, et pour arroser le tout, que diriez-vous d’un peu de thé ?



 

  • Le régime dit d’Okinawa 

Okinawa, aussi appelée l’île des immortels heureux, car c’est l’endroit au monde où l’on recense le plus de centenaires, nous gratifie de ce programme alimentaire multi séculaire, qui procure une hygiène de vie exemplaire. Par ailleurs, on accorde à ce régime la faculté de provoquer moins de cancers et de maladies cardio-vasculaires et de générer moins d’ostéoporose, ce qui n’est sans doute pas anodin...



Ce programme consiste principalement à consommer beaucoup de crustacés et de poissons, mais aussi des céréales, des fruits et de nombreux légumes ; on y retrouve aussi beaucoup de tofu, des haricots azuki (haricots rouges), des shiitakes (des champignons noirs), et on y boit principalement du thé vert ou encore du thé d’orge.



par Romain Pillard