La folie de la seconde main, pourquoi tout le monde s’y met ?

Lifestyle - Mode - Actualités
05-02-2021
folie-seconde-main-occasion-vinted-leboncoin-vetements-chaussures-mode

L’achat en ligne connaît un réel boom, et en particulier pour les vêtements de seconde main, sur Vinted ou Leboncoin par exemple.



Aujourd’hui, il n’est même plus besoin de se déplacer dans les vieilles friperies qui sentent bon le grenier de nos grands-parents, pour trouver LA pièce stylée des années 70. On peut tout trouver sur Internet... et le vintage a rarement été autant à la mode. 

Le cabinet Boston Consulting Group a publié une étude sur le site Vestiaire Collective montrant l’intérêt grandissant des consommateurs pour les vêtements d’occasion. C’est un marché qui ne connaît pas la crise (et cela doit bien être l’un des seuls) et qui représente à lui seul 15 % du secteur mondial de la mode, c’est-à-dire une grande partie du secteur de la mode pour des vêtements déjà portés, parfois usés et ayant déjà une histoire.

On peut se demander ce qu’en pensent les grands noms de la couture française… Le marché mondial de l’occasion pèserait entre 30 et 40 milliards de dollars. Pour donner un ordre d’idée, celui de la mode et de la chaussure vaut environ 1 700 milliards de dollars. Cette étude prévoit encore une augmentation de 20% sur les cinq prochaines années. Les vêtements d’occasion vont devenir "THE filon" parfait pour une tenue élégante et dans l’air du temps. 


Parfois, certains achètent des ensembles vendus à bas prix sur le site Vinted par exemple, dans le but de les revendre. Cette technique peut être considérée comme étant peu conventionnelle, pourtant, elle est totalement légale. Certains vendeurs ne connaissent pas le prix de vente d’un produit (un bijou, un vêtement, une étoffe) que l’on pourrait considérer comme dépassé.

Ils sont cependant à la pointe de la mode à cet instant précis : c’est la pièce que tout le monde s’arrache. De nombreuses pièces peuvent se trouver dans la catégorie « branchée à l’ancienne » comme les trenchs en cuir, les gros sweats américains ou même le pied-de-poule.

Certains flairent les bonnes affaires comme des chefs. Tiens, un super manteau à la mode en jacquard, à moins de cinquante euros. Vite, il faut s’en emparer ! C’est ce que l’on appelle le réflexe du brocanteur



Selon l’étude BCG, 85 % des acheteurs de seconde main veulent également réduire la surconsommation causée par la fast-fashion en privilégiant des achats moins nombreux mais de meilleure qualité. Dans le marché de l’occasion, les produits sont souvent des grandes marques qui résistent au temps (c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils sont vendus et qu’ils plaisent), comme si les marques de luxe se démocratisaient.

Il est possible de dénicher le sac de ses rêves beaucoup moins cher parce qu’il a été un peu porté, et ça, ça n’a pas de prix. 45 % des acheteurs assurent tout de même qu’ils recherchent des prix abordables. Pour beaucoup, la marque est la première chose à regarder. C’est souvent ce qui pousse le consommateur à acheter de la seconde main. Il n’y a pas beaucoup d’avantages à débourser de l’argent pour de la fast-fashion déjà portée...

Offrir un second souffle à un objet est un comportement qui se développe et certains supermarchés proposent même des rayons dédiés. Les personnes n’étant pas très à l’aise avec Internet peuvent, grâce à cette initiative, participer à cette façon responsable de consommer, tout en faisant des économies. Aujourd’hui, consommer mieux et moins cher est un défi pour chacun d’entre nous. 58 % des Français disent avoir acheté un produit d’occasion dans les 12 derniers mois. Y compris vous, n’est-ce pas ? 



La seconde main : Pourquoi acheter les produits de stars ?

Le marché de la seconde main consiste à réunir l'offre et la demande sur des produits exceptionnels. Depuis une décennie et l'arrivée récente des nouveaux modes de consommation en ligne, le resell est un marché particulier. Il s'agit pour des revendeurs de mettre en vente des produits rares : chaussures, textiles, bijoux appartenant aux plus grandes stars du sport pour attirer une population.

Ce nouveau modèle de vente permet aux fans dans le basket, le baseball, les sports de rues de profiter d'articles inédits portés par des sportifs qui ont marqué leur sport. Bien entendu, qui dit seconde main, ne veut pas dire prix d'occasion comme on pourrait le penser. En effet, le resell de sneakers présente des acteurs de la vente avec une nouvelle mentalité.

Tout d'abord, c'est une méthode de vente qui séduit particulièrement les baskets. De Nike à Adidas en passant par New Balance, le marché des baskets regroupe des modèles nostalgiques mais qui sont encore en stock. Les plateformes en ligne à l'image des acteurs spécialisés qui ont mis au point un système de revente rodé.

Dans un environnement sécurisé, toutes les transactions sont réalisées avec des produits officiels et sans contrefaçons. C'est le rôle du resell de sneakers.