Des activités ludo- éducatives en or, pour vous et vos enfants

Lifestyle - Parents
16-12-2020
activites-ludo-educatives
Cela n’a échappé à personne, le fait d’apprendre en s’amusant, sans avoir l’impression d’être contraint par un cadre scolaire impérieux est souvent bien plus efficace et pertinent pour n’importe quel apprenant. Nous allons donc tâcher de vous proposer des idées sympas à réaliser chez vous, en compagnie de vos enfants afin de passer un bon moment en famille, tout en consolidant ou en approfondissant certains pans de vos connaissances...
par Romain Pillard


Les outils du quotidien, au jour le jour...


Avant de nous pencher plus spécifiquement sur des activités réellement pensées et dédiées à l’apprentissage, nous aimerions déjà rappeler à tout un chacun que chaque action du quotidien, au cœur du foyer, peut finalement s’avérer le terreau ou la scène, en fonction de la métaphore choisie, pour une petite séance d’apprentissage rapide et « indolore », puisque spontanée et bien intégrée au contexte.


Exemples d’activités pour enfants à la volée, pour vous donner quelques idées et repères :


Vous êtes en train de cuisiner, tâchez de proposer, à l’oral et de manière légère, des additions, des soustractions ou des multiplications pour le calcul des quantités d’ingrédients à mettre dans la recette par exemple (les œufs, la farine, le sucre, le lait, l’eau, l’huile, que sais-je encore...).
Vous faites un jeu de société, privilégiez ceux utilisant des dés (2 ou 3 c’est parfait !), et laissez vos enfants effectuer les calculs mentaux eux-mêmes, sans intervenir, même si cela prend un peu de temps... Vous verrez que les progrès seront très rapides !


Vous êtes à table ou en train de prendre le goûter par exemple, voire le petit-déjeuner, n’hésitez pas (même si votre niveau n’est pas celui d’un anglophone, hispanophone ou germanophone chevronné...ou autres évidemment !) à évoquer du vocabulaire étranger pour éveiller vos enfants aux idiomes qu’ils seront sans doute amenés à devoir apprendre plus tard. Faites-les répéter et avec le temps, tâchez de complexifier un peu la chose avec de petites phrases...


À n’importe quel moment de la journée, 3 ou 4 fois par semaine (au-delà, on prend le risque de perdre le côté « spontané » et « exotique » de la chose), proposez un nouveau mot « rigolo » ou que vous jugez « intéressant » (et épelez-le, tant qu’à faire...qu’il soit bien orthographié !). Cela pourra parfois vous amener à éclairer certains concepts passionnants et vous serez même étonnés, parfois, de réaliser que vous venez de faire naître un véritable nouveau centre d’intérêt chez votre enfant. Voici 2 exemples de mots qui ont parfaitement été reçus ici par nos 2 têtes blondes (de 6 ans), et qui ont fait ouvrir à leur maîtresse d’école, des yeux comme des soucoupes !!! → un turricule et nyctalope.


Et puisque nous sommes à l’heure du numérique et des pixels à tour de bras, nous vous conseillons de ne pas hésiter à vous impliquer  dans la manière qu’a votre enfant d’utiliser les écrans ! Tout d’abord, sachez que l’on peut AUSSI tirer profit des nouvelles technologies, il suffit juste d’en encadrer l’usage, et pour ce faire, voici quelques pistes. Veillez tout d’abord à restreindre l’accès aux écrans, c’est-à-dire qu’il vous revient de juger le temps que vous accordez à l’enfant devant les écrans, ce ne peut pas être ad libitum.


Ensuite, gardez un œil sur les contenus que visionne votre enfant ou sur les jeux auxquels il joue... Vous l’avez compris, à chaque situation correspond une manière d’approcher la culture ou d’appréhender l’apprentissage, et ce de manière ludique. Nul besoin d’autre chose que d’un peu d’esprit d’initiative, d’imagination et d’envie de passer le témoin de la connaissance à la génération suivante, au fond.




Quelques activités plus spécifiquement pensées...



Nous avons décidé de bien faire la part des choses entre l’activité physique et l’activité intellectuelle si l’on peut dire. De fait, commençons par la première.


L’éducation chez l’enfant, ce n’est pas seulement apprendre à compter, à écrire ou à lire. L’aspect psychomoteur est essentiel dans le développement et les jeux qui mettent en avant l’aspect physique sont donc absolument primordiaux pour les plus jeunes.

Savoir se situer dans l’espace, apprendre à coordonner ses membres pour arriver au bon endroit au bon moment, être au fameux point de rencontre (avec une ligne d’arrivée, une balle, ou encore un ballon...), comprendre l’idée de timing, de geste juste, d’extension, d’impulsion, etc., sont autant de facteurs qu’un enfant ne pourra certes pas nécessairement intellectualiser, mais que l’éducateur aura pour sa part à prendre en considération lorsqu’il devra proposer des exercices pour « faire grandir » les plus jeunes.

Si tout un chacun ne se destine pas à une carrière sportive de haut niveau, il n’empêche que n’importe qui est en droit d’apprendre à courir, à attraper, à sauter, à frapper dans une balle ou un ballon correctement, et c’est à cela que nous dédions les exercices ou les jeux que vous trouverez ci-après :

Le ballon prisonnier


Ce jeu est très populaire un peu partout dans le monde, on l’appelle « Dodgeball » chez nos amis anglo-saxons et il permet aux enfants de développer beaucoup de choses. L’esprit collectif tout d’abord, puisque les enfants sont divisés en équipes et qu’il est possible de « sauver » un partenaire qui a été fait « prisonnier » à cause d’un tir adverse. La coordination ensuite, tant dans la phase de « Chassé », durant laquelle il faudra éviter le ballon adverse, que dans la phase « Chasseur », où il faudra tirer sur l’adversaire et donc se montrer adroit.


L’Atelier Habile et Agile


Ces exercices se feront à l’aide d’un ballon de football (pour les pieds) et d’un ballon de handball, de basket-ball ou de rugby pour les mains. Plusieurs possibilités s’offrent à vous, soit vous organisez des séries de passes (en ronde, cela permet de faire tourner plusieurs ballons à la fois), afin de travailler sur « attraper » et « passer » ou des séries de tirs, pour travailler le « lancer « ou le « tirer ». On constate que la répétition de l’exercice permet assez vite de corriger le geste et la posture (notamment pour le tir au pied), et que des progrès rapides vont apparaître dans des tas d’autres activités d’habileté ou d’agilité.


Le « hula hoop », le diabolo et le jonglage !


Nous avons volontairement choisi de grouper ces 3 activités, car si elles ne développent pas nécessairement les mêmes aptitudes, nous leur reconnaissons une sorte de complémentarité et de compatibilité (pour le cas, par exemple, où vous devriez faire des activités en groupe...).
Pour le coup, ces 3 activités seront parfaites pour apprendre à rester concentré et à développer une coordination du corps spécifique à chaque exercice mais très bénéfique. Par ailleurs, étant donné l’aspect « technique » de ces pratiques, ne sous-estimez pas l’abnégation dont il va falloir faire preuve pour passer le cap de l’apprentissage et parvenir à maîtriser les rudiments de chaque discipline, mais chacun sait que l’abnégation est une qualité importante chez l’homme.


Passons à présent, si vous le voulez bien, aux activités ludo-éducatives plus spécifiquement dédiées au développement de l’intellect chez nos enfants.


Pour les tout-petits, sachez qu’il est très pertinent de mêler les apprentissages, comprenez par là qu’il est conseillé d’aborder plusieurs fronts à la fois plutôt que de spécialiser la leçon. Un exemple pour que vous compreniez bien... Votre enfant apprend la forme des lettres (lettres d’imprimerie) et vous souhaitez qu’il le fasse en travaillant autre chose, et pourquoi pas sa dextérité, son toucher fin.

Alors plutôt que de privilégier le crayon ou le stylo, accompagnez votre enfant vers une activité plus large, plus créative et faites-le dessiner les lettres au pinceau, en grand, joliment, ou mieux encore, aborder la forme des lettres avec de la pâte à modeler ou de la pâte à sel. Non seulement l’activité sera forcément plus vivante, mais en plus l’ancrage cognitif (vue et toucher principalement) n’en sera que renforcé.


Une fois le stade de l’écriture passé, aborder la lecture comme un véritable plaisir et un loisir véritablement fun est un excellent moyen d’en faire un réel sujet de curiosité chez l’enfant... et donc de l’amener à y venir de son plein gré. Commencez par vous intéresser aux thèmes et aux sujets de prédilection de votre enfant, et essayez, autant que possible, de viser sinon dans le cœur de la cible, tout du moins autour, afin de ne pas le sortir de sa zone de confort pour commencer... Et puis lancez-vous... !


Après tout, c’est vous l’adulte non ?! Que ce soit une bande dessinée, un roman pour enfant, ou un livre de contes, proposez une lecture en sa compagnie et prenez les rênes du récit l’espace de quelques instants... Jouez le jeu et la comédie, sans forcément en faire de trop, jaugez votre auditoire. Et puis petit à petit, intégrez votre enfant au jeu, donnez-lui la réplique... théâtralisez un peu les choses pour attiser l’enthousiasme. Un enfant qui lit est un enfant qui cultive sa faculté de structurer ses idées, ses pensées, ses convictions et ses arguments, mais qui invente aussi un moyen de créer un socle pour une maîtrise correcte de la langue et une culture générale suffisante pour pouvoir se forger un certain esprit critique.


Retrouvez de nombreuses idées d’activités sur Star Of Service, la plateforme qui met en relation les professionnels et les particuliers.