partenaires-mavilleamoi

Quarantaine, le top 5 des jeux de société à faire en famille

Lifestyle - On a testé pour vous
19-03-2020
top-5-des-jeux-de-société-confinement

Depuis le 17 mars, 12 heures, seuls les déplacements essentiels sont autorisés afin de lutter contre la pandémie du coronavirus. Pour les uns, c’est l’occasion d’adopter le télétravail, pour les autres, de passer plus de temps avec la famille. Reste à trouver les activités pour enfants qui contenteront petits et grands. Parce que la quarantaine est le moment parfait pour ressortir ses jeux de société favoris, voici notre sélection.

Le Scrabble




Ce jeu emblématique a été créé par Alfred Mosher Butts, un architecte américain qui s'est retrouvé au chômage à la suite du krach boursier de 1929. Grand féru d’anagrammes, sa volonté était d’inventer un jeu de lettres à la portée de tous.


Son premier projet « Lexiko » posait d’ores et déjà les fondements du Scrabble : piocher 7 lettres et tenter d’en former un mot sur une grille 15x15. Alfred Mosher Butts a ensuite démarché plusieurs fabricants de jouets, mais il faut attendre 1939, pour qu’un homme d’affaires, James Brunot, s’y intéresse, Butts ayant mis de côté le projet pour reprendre sa carrière d’architecte.


Après des débuts difficiles, le Scrabble explose ses ventes en 1954 avec 4,5 millions d’exemplaires écoulés aux États-Unis.

Aujourd’hui, il rencontre encore du succès lors des longues soirées d’hiver en famille et pour cause : le Scrabble permet de renforcer son orthographe et son vocabulaire, d'améliorer la capacité de mémorisation et la concentration et plus généralement fait travailler la logique. Un bon moyen de pallier la fermeture des écoles en cette période de confinement.


Scrabble :


2 à 4 joueurs, sans limites pour la version « duplicate »

À partir de 8 ans,

Pour les plus jeunes, on peut choisir les versions « Scrabble junior » ou « Mon Premier Scrabble », plus accessibles.


Le Monopoly




Autre jeu de plateau qui a vu le jour à la suite du krach boursier de 1929, le Monopoly. Créé par Charles Darrow, ingénieur de métier, le prototype du Monopoly est fabriqué à partir d’une toile cirée (pour le plateau), de quelques morceaux de bois (pour les maisons et hôtels), et des feuilles cartonnées (pour les cartes de propriétés).


Les premières parties, disputées avec des amis ont eu un tel succès que Darrow a dû réfléchir à un moyen de produire plus de support de jeu. Grâce à un ami imprimeur, il a pu dans un premier temps fabriquer 6 plateaux par jour, mais face au succès croissant de son Monopoly, il a rapidement fait appel à des sous-traitants.


En 1934, il propose son jeu à la société Parker Brothers qui décline le projet, estimant le Monopoly trop complexe et truffé d’erreurs fondamentales. Un an plus tard, la société revient sur sa décision et commercialise finalement le Monopoly.

Dans l’imaginaire collectif, les parties de Monopoly sont interminables. D’ailleurs, la plus longue aurait duré près de 1700 heures ou 70 jours sans interruption. Mais, ce qui fait l’intérêt de jeu, c’est l’aspect imprévisible de l’issue d’une partie. Paradoxalement, une carte « chance » piochée en fin de partie qui offre un tour en prison peut s’avérer salvatrice et prévenir la faillite.


2 à 6 joueurs,

À partir de 8 ans,

Pour les plus jeunes, il existe de nombreuses éditions spéciales du Monopoly : Le Monopoly Mario, Fortnite, Pokémon, Skyrim, Star Wars, Bob l’éponge… et même le Monopoly junior.


Le Cluedo




Le Cluedo a été créé en 1943, à l’époque où les jeux d’enquête policière avaient la cote. Depuis, il a traversé les années et fait toujours le bonheur des petits et des grands. Le principe est simple. Au début de la partie sont mises de côté dans une enveloppe 3 cartes : un suspect, une arme et un lieu.

Ensuite, à tour de rôle chaque joueur lance un dé et se déplace de pièce en pièce dans le manoir pour tenter de résoudre l’énigme par principe de déduction. Une partie dure en moyenne une trentaine de minutes. Lorsque l’un des joueurs pense avoir résolu le crime, il doit désigner le suspect, l’arme et le lieu du crime.


Il confronte ces informations avec le contenu de l’enveloppe. S’il a raison, la partie se termine, sinon le joueur est hors-jeu et laisse les autres terminer l’enquête. Le Cluedo fait travailler chez les enfants la logique, mais aussi la patience. En effet, pour énoncer la reconstitution du crime, il faut attendre son tour…


2 à 6 joueurs,

À partir de 8 ans.


Le Pictionary

Tout le monde a, au moins une fois dans sa vie, joué au Pictionary. Le but est simple, il s’agit de faire devenir à son coéquipier un mot ou une idée à l’aide d’un dessin, dans un laps de temps déterminé. Une fois le temps écoulé, l’équipe adverse a le droit de deviner le mot. Bien évidemment, il est interdit de communiquer, de faire des gestes ou encore d’écrire ledit mot. Tout doit se faire par l’art du dessin !


D’ailleurs, plus besoin de crayon ou de bloc de feuilles pour jouer au Pictionary. Il y a un an, est sorti le Pictionary Air, qui permet de dessiner avec un stylo lumineux dans les airs. Le trait dessiné ne s’affiche que par le biais de l’écran d’un Smartphone ou d’une tablette. Le dessinateur ne sait donc absolument pas ce qu’il fait. Si cette version est amusante pour une soirée entre adultes, avec des enfants mieux vaut s’en tenir à l’original.


Présentation du Pictionary air

3 à 16 joueurs
À partir de 7 ans.

Le Uno




Certainement le jeu de cartes préféré des enfants, le Uno est indémodable. Le principe est simple. Il s’agit de se défausser le plus rapidement de toutes ses cartes tout en essayant d’en faire piocher le plus à ses adversaires.


Le jeu introduit aussi un peu de stratégie puisque certaines cartes permettent de faire passer un tour, de changer de couleur ou d’inverser le tour de jeu. Lors un joueur n’a plus qu’une carte en main, il doit annoncer « Uno » avant de la poser. S’il ne le fait pas, un autre joueur peut l’empêcher de gagner en disant « contre-Uno », dans ce cas-là, le joueur tête en l’air devra piocher deux cartes et la partie suivra son cours. 



Figurant chaque année dans les jeux de société les plus vendus en France, le Uno est facile à prendre en main, ludique et dynamique. Idéal pour tuer l’ennui et faire passer le temps en famille.


2 à 10 joueurs.
À partir de 7 ans.