L’épicerie-musée de Bordeaux

Lifestyle - Services / Shopping
03-01-2020
L’épicerie-musée de Bordeaux

Connaissez-vous l’épicerie-musée de Bordeaux ? Profitant de l’été indien, au détour d’une balade le long de la Garonne dans le quartier de Bacalan, je suis tombée sur cette boutique au concept qui m’a totalement séduite. J’ai eu un véritable coup de cœur pour L’Échoppe de la Lune, et j’ai eu envie de consacrer un petit article à cette épicerie historique et gourmande. Tel un musée, elle vous invite à vous replonger dans le passé en (re)découvrant les produits alimentaires qui sont nés à Bordeaux ou dans ses environs. Vous en connaissez sûrement quelques-uns mais connaissez-vous leur histoire ?

Claire
Le Bar à Voyages


L’Échoppe de la Lune, un nom poétique et symbolique


Pour les non Bordelais, une petite explication sur le nom de la boutique s’impose. Car échoppe et lune font référence à deux symboles bordelais.
Au sens général, une échoppe est un petit magasin. Au XVIIIe siècle les commerçants et artisans bordelais transforment en logements les échoppes dans lesquels ils vivent avec leur famille. A Bordeaux une échoppe est devenue une petite maison de ville. Elle a un style architectural bien défini, de plain-pied et construite en pierre de taille. Cette habitation traditionnelle est désormais très prisée sur le marché de l’immobilier. On trouve des équivalences à Toulouse avec les toulousaines ou à Marseille avec les cabanons.
Quant à la lune, il provient du nom que l’on donne au port de Bordeaux : le Port de la Lune. En traversant le centre de Bordeaux, la Garonne dessine un large méandre en forme de croissant de lune qui donne son nom au port girondin. C’est ce même croissant de lune que l’on retrouve sur le blason de la ville. L’Échoppe de la Lune est donc un joli nom de boutique qui fait référence à l’histoire de Bordeaux, tout comme les produits que l’on y trouve.




Bienvenue dans l’épicerie-musée


En poussant les portes de l’Echoppe de la Lune, on est tout de suite accueilli avec le sourire. Ici, on ne vous pousse pas à la consommation, mais on vous explique le concept de la boutique de manière enthousiaste, passionnée et surtout passionnante !
Tout d’abord, le sens de circulation vous est expliqué, car, dans cette boutique, les produits sont disposés chronologiquement, du XVIIIe à nos jours. Puis, on vous présente les produits eux-mêmes, accompagnés d’anecdotes ou de leur histoire.




Dans cette épicerie, on trouve de tout : thés, chocolats, gâteaux, boissons alcoolisées, jus de fruits, caviar, condiments, conserves de poissons ou de viandes, sans oublier les traditionnels canelés ! Et côté surprise, ce n’est pas ce qui manque : sirop bio de thé à la menthe, confit de Sauternes au safran, sel mariné dans le vin rouge, rillettes d’esturgeon au yuzu, thé saveur canelé et même du whisky !
On vous propose une dégustation ou à défaut, des idées de recettes pour bien les utiliser. En complément, comme dans un musée, un petit panneau donne quelques informations sur la marque ou le produit présenté.
On y découvre par exemple que la crème Jock est une préparation aux céréales mise au point par Raymond Boulesque en 1938, à l’époque où le sucre était un produit rare et cher. On apprend aussi que le Cacolac, élaboré dans les années 1950, a été conçu après que son créateur avait découvert le lait chocolaté lors d’un voyage en Hollande. Quant à Marie Brizard, fille d’un tonnelier et bouilleur de cru, audacieuse entrepreneuse, elle crée en 1755 une anisette qui séduit la cour du roi Louis XV. Est-ce que Marie n’aurait pas un peu inspiré Anna Pédelaborde, la créatrice de l’Échoppe de la Lune ?




Anna Pédelaborde, entrepreneuse pétillante et passionnante


Après des études en école de commerce, Anna travaille dans la grande distribution. à force d’écouter les anecdotes contées par son oncle passionné par Bordeaux, ses produits et son histoire, Anna est fascinée. Au fur et à mesure elle se documente pour s’apercevoir que Bordeaux et la Gironde regorgent de marques et de produits gourmands qu’il serait bon de partager ! Cette épicurienne à l’âme entrepreneuse décide de tout plaquer pour se lancer et elle crée, fin 2017, son épicerie-musée.




L’idée est de présenter les produits nés à Bordeaux ou dans ses environs et de les valoriser par leur histoire pour les commercialiser. Anna aime s’évader et goûter à la gastronomie locale lors de ses voyages. Elle aime aussi en rapporter des produits. Les Bordelais pourront en faire de même et redécouvrir leur patrimoine gastronomique. Quant aux touristes, ils rapporteront un souvenir gourmand de Bordeaux. Après le succès de son pop-up store à Margaux, Anna ouvre son épicerie « historique et gourmande » face à la Garonne, sur les quais de Bacalan. Une boutique à la décoration d’antan et à l’accueil sans pareil.
Alors si vous êtes curieux, gourmand et amateur de belles histoires, courrez à l’Échoppe de la Lune : Hangar 18 (dernière boutique avant l’école de commerce Inseec, en allant vers le Pont Chaban Delmas). Et si vous ne pouvez pas vous rendre à l’épicerie, commandez en ligne sur l’« eshop ». Je ne sais pas vous, mais moi je sais où je vais acheter mes cadeaux de Noël cette année ! 


Échoppe de la Lune  

Résultat de recherche d'images pour "echoppe de la lune"

Quai des Marques Hangar 18, quai de Bacalan BORDEAUX
Du mardi au dimanche : 10h à 19h
contact@echoppe-delalune-bordeaux.com
Tél. : 06 09 37 59 55

www.echoppe-delalune-bordeaux.com


Claire
Le Bar à Voyages

Le Bar à Voyages est un blog pour les assoiffés de bons plans, conseils pratiques, bonnes adresses, lieux incontournables, anecdotes surprenantes et rencontres atypiques autour du monde. Ce blog a été créé par 3 amies, Claire, Magali et Sophie, amoureuses des escapades en France et passionnées de voyages. Tel un bar de quartier, Le Bar à Voyages c’est le bistrot du coin version 2.0 ! Un lieu virtuel mais convivial où l’on aime se retrouver dans une ambiance décontractée pour refaire le monde, partager, échanger et raconter nos expériences, nos découvertes et nos voyages. 

Facebook : Bar à Voyages
Twitter : @BarAVoyages
Instagram : @baravoyages