partenaires-mavilleamoi

Pourquoi choisir un sapin de Noël naturel français ?

Habitat - Décoration
02-12-2019
Pourquoi choisir un sapin de Noël naturel français ?

Les sapins de Noël naturels attirent les regards sur les places de village, devant les mairies, dans les vitrines, les entrées des édifices publics. Une fidélité à l’authentique, qui se confirme d’année en année dans les foyers français.



À l’approche de l’hiver, l’humeur est à la joie et aux préparatifs pour passer en famille des moments chaleureux près du roi des fêtes de fin d’année : le sapin de Noël. Les enfants, pressés de déballer leurs cadeaux, s’émerveillent devant cette majesté aux aiguilles odorantes, qui brille de mille feux pour un séjour hivernal dans sa maison d’adoption.


Produit du terroir, le sapin de Noël français a un impact beaucoup plus faible sur l’environnement qu’un arbre importé. De plus, il est cultivé selon des méthodes agricoles raisonnées et génère de nombreux emplois. L’Association Française du Sapin de Noël Naturel (AFSNN) et VAL’HOR, mettent en valeur les qualités des différentes essences élevées par des producteurs passionnés.


Contrairement aux sapins artificiels fabriqués à partir de produits issus du pétrole, qui créent des déchets polluants en fin de vie, les sapins de Noël naturels ont des effets positifs sur l’environnement.


Au cours de leur croissance, les sapins absorbent du dioxyde de carbone (CO2) pour le transformer en oxygène. En réduisant le CO2 dans l’atmosphère, ils limitent les gaz à effets de serre et favorisent le filtrage de l’air.
Comme tous les arbres, les sapins de Noël naturels ont un système racinaire qui retient la terre, et empêche le ravinement des eaux de pluie et les coulées de boue, réduisant ainsi les risques d’inondation. Les sapins qui ne sont pas replantés après les fêtes, sont 100 % biodégradables : ils peuvent être transformés en copeaux de bois ou servir de compost.


Planté dans près de 46 départements français, le sapin de Noël naturel résulte d’un savoir-faire professionnel, depuis la sélection de la variété en pépinière jusqu’à sa distribution.
79 % des sapins vendus sur le territoire sont cultivés en France. En achetant un sapin local, les familles et les collectivités font un geste écologique en favorisant un produit du terroir générateur d’emplois qui contribue à soutenir le tissu économique local.



Un large choix d’essences 


Cinq types de conifères atteignent des sommets de popularité.

Nordmann :   star indémodable



La tenue, la douceur et la souplesse de ses aiguilles vert foncé font de lui le sapin le plus apprécié des Français. Coupé, le Nordmann se montre particulièrement résistant à l’atmosphère souvent sèche des maisons, et conserve ses aiguilles très longtemps. Arbre à croissance lente, il atteint 2 m de haut au bout de 10 à 12 années de culture. Le prix moyen d’un sapin Nordmann est de 28,50 €






Épicéa :   grand classique


Ce sapin traditionnel dégage une agréable odeur de résine. Sa forme conique, ses fines aiguilles et sa couleur d’un vert profond font de lui un élément de décoration à part entière. Arbre à pousse rapide, il lui faut 8 ans pour atteindre 2 m de haut. Le prix moyen d’un Épicéa est de 21,70 €.


Pungens :   piquant séducteur


Sa silhouette bleutée lui a valu le surnom de « sapin bleu ». Original et décoratif, il se distingue de ses congénères par des aiguilles épaisses et piquantes. Cet arbre à pousse lente est sélectionné pour son agréable senteur boisée. De plus, le Pungens conserve ses aiguilles durant plusieurs semaines.



Omorika : port élancé


Le port élancé et les aiguilles vert foncé, au revers argenté font le chic de l’Omorika. Sa forme effilée demande des tailles successives pour qu’il puisse atteindre la silhouette conique tant appréciée. Paré de ses décorations, cet arbre apporte une présence éblouissante en tout lieu.






Nobilis :   note bleue



Distingué, le Nobilis est couvert d’aiguilles légèrement bleutées et douces au toucher, très décoratives. Cet arbre à pousse lente, une fois coupé, conserve longtemps son bel aspect. Quant à son odeur d’agrumes, elle participe à l’atmosphère magique des fêtes de fin d’année.





Les secrets d’une bonne mine


Pour que le sapin de Noël conserve toute sa fraîcheur pendant les fêtes, il est préférable de ne pas l’installer sitôt acheté dans la maison. Le laisser quelques jours dans une pièce non chauffée (garage, kiosque de jardin, cabane…) afin de le préserver d’un choc thermique. Par ailleurs, il est essentiel de l’entretenir régulièrement, comme un bouquet de fleurs. Pour cela, il suffit de prévoir un pied avec une réserve d’eau. Enfin, veiller à le placer loin de toute source de chaleur (radiateur, cheminée...).


Cultivés en France par des producteurs éco-responsables et soigneux de leur beauté, les sapins de Noël naturels sont issus de productions agricoles raisonnées qui contribuent à l’essor de l’économie locale. Chaque année, l’Association Française du Sapin Naturel (AFSNN) et VAL’HOR* se mobilisent pour défendre et promouvoir les sapins de nos terroirs.


* L’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage.