L’amour comme guide parental ?

Lifestyle - Parents
28-10-2019
L’amour comme guide parental ?

« Laisse-le pleurer sinon tu vas être esclave de lui » ; « arrête de le porter il ne va jamais vouloir te lâcher » ; « tu ne devrais pas lui donner il va être capricieux » … Fais pas ci, fais pas ça…. Si on disait stop à toutes ces pressions ? 

par Anaïs, Assistante maternelle, blogueuse...



Je suis une maman et comme beaucoup j’ai décidé d’avoir un enfant jeune. Quelle ne fut pas ma surprise de constater que tout le monde y allait de son avis personnel, jugeant et tranchant sans jamais penser une seconde à ce que je voulais MOI pour mon enfant. 


C’est en repensant à la maman que j’étais, complètement noyée sous les tonnes de faux bons conseils que je t’écris ce billet. Je te l’écris pour te dire « stop ! arrête de vouloir être parfaite aux yeux de tous ». Que ce soit ton entourage, tes amis, ta famille, tes croyances et toutes les pressions sociales et sociétales qui t’entourent, rien ni personne ne peut écouter ce qui vibre au fond de toi. Nul ne peut savoir quand tu es blessée, quand tu as vraiment besoin d’un conseil ou quand tu fais quelque chose pour faire plaisir aux autres… à contrecœur. 


Trop de conseils tue le conseil. Ça devient un tourbillon de surinformation qui te déconnecte de ce que tu as de plus naturel en toi : ton instinct ou ton amour pour ton enfant. 






C’est pourtant lui qui te dit, tout au fond de toi, que tu n’es pas très à l’aise avec le fait de laisser pleurer ton bébé, que ce soit pour qu’il s’endorme la nuit, pour qu’il s’habitue à manger à heures fixes ou encore pour ne l’allaiter que dans un endroit « socialement acceptable ». 


Tout nous pousse aujourd’hui à nous déconnecter de notre instinct et de notre amour pour nous faire entrer dans un moule qui nous déconnecte de ce qu’il y a de plus naturel chez la femme : la maternité. 


Je ne vais pas te faire un article détaillé sur tous les intérêts financiers qui sont à la manœuvre sous les lobbies, ni entreprendre un discours féministe. Mais je tiens à ce que tu saches que tu es LIBRE. 


Libre d’allaiter ou de biberonner, libre de le porter ou d’utiliser une poussette, libre de dormir en cododo ou le faire dormir dans sa chambre à deux jours de vie. C’est ton jardin secret personne n’a à juger tes choix, ils t’appartiennent à toi seule. 


Si je t’écris aujourd’hui, c’est pour que tu puisses écouter ton instinct et ton amour pour que tes choix soient basés sur tes réelles besoins et envies. Sans l’interaction de personne, seulement toi et ton bébé. Parce que personne ne devrait te dire ce qui est bien ou ce qui est mal tu es la seule à ressentir ce que ton bébé a besoin. 


Je suis sure que certaines d’entre vous liront cet article et se diront que c’est trop tard et puis que de toute façon vous n’avez pas la force d’affronter les autres et leurs jugements. Mais sache que la re-connexion à ton instinct et ton amour ne peut venir que de toi et de ta volonté à te faire assez confiance pour vivre à nouveau en pleine conscience. 



N’aie pas honte de tes choix, affirme les avec fierté. N’est ce pas la diversité qui fait la richesse du monde ? Tu ne seras jamais assez bien pour tout le monde mais tu peux l’être pour toi même. Tu es parfaite quand tu active ton coeur à ta relation avec ton enfant. 


Si je t’écris tout ça tu te doute que c’est pour l’intérêt de l’enfant. Nous avons en tant que parent une responsabilité. Celle de protéger nos enfants de vivre la même pression que celle que nous vivons. Si nous ne sommes pas leur modèle alors qui le sera ? 


Tu as la force en toi de te sortir de ce système de pressions parce que finalement quand tu rentres à la maison il n’y a que toi et ton enfant. Et alors dans la détresse absolue de ton enfant il ne te reste que ton instinct et ton amour. Cet amour qui te pousse naturellement à prendre soin de ce tout petit si fragile.


Choisis ce qui t’épanouit réellement être maman n’est pas une image de perfection, l’enfant ne l’attend pas de toi. Etre maman c’est une relation. Comme toute relation elle se construit. Elle se construit avec amour, écoute et tant de choses qui sont reliées à ton coeur… pas aux autres mais à ton coeur. Ce tout petit être si dépendant de toi…


Ne laisse pas les autres te voler son enfance parce que tu ne seras jamais à la hauteur de ce que la société attend de toi. Adopte l’amour comme guide parental. 






Si tu as besoin d’être entourée de personnes qui te comprendront rejoint nous sur mon compte Instagram, et envois moi un message, ne reste pas seule. À bientôt jolie maman !


plus d’informations :


Suivez-moi sur : 

Facebook

Youtube 

Instagram