partenaires-mavilleamoi

Ma piscine, mode d'emploi

Habitat - Côté jardin
07-08-2019
Ma piscine, mode d'emploi

C’est la star de l’été, vous la désirez depuis quelques années déjà, et votre jardin vous semble désespérément vide sans elle : la piscine. Vous en avez assez des pataugeoires gonflables, des « autoportantes » et vous souhaitez du concret. Mais quand s’agit de trouver le modèle idéal et de faire un devis, ça tourne au cauchemar. Ce petit guide vous vient en aide pour trouver LE modèle qui comblera vos attentes.

par Élise Galle-Tessonneau


Piscine hors-sols 


Très demandée ces dernières années, la piscine hors sol possède de nombreux atouts. Elle peut être en acier ou en bois (souvent imitation bois), pour garantir un effet très esthétique. Pour des modèles de petite taille et d’entrée de gamme, comptez minimum 2 000 €. Vendues en kit ou préinstallées, il est tout de même conseillé de faire appel à un professionnel. La qualité du bois est également déterminante lorsque c’est le type de format hors-sol que l’on choisit. Il devra être de classe IV ou V pour garantir une résistance correcte à l’humidité. La durée de vie de ces piscines varie de 6 à 8 ans. 


Testez la piscine tubulaire. Facile à monter sur un jardin plat, entretien minime, démontable et facile à transporter, cette piscine possède un prix accessible, entre 200 et 6 000 €. En plus de ne demander aucune démarche administrative en dessous de 20 m². 


Dotée d’une structure composée de tubes en acier inoxydable sur laquelle se pose une toile en PVC, il faut tout de même être conscient de sa durée de vie limité, et qu’on ne pourra pas choisir sur mesure… une profondeur d’1,30 m voire 1,50 m. Mais certaines atteignent quand même les 10 m de longueur, et de nouveaux matériaux les rendent plus esthétiques et en accord avec votre extérieur. 




Photo : Aquilus Piscines


Piscine creusée ou enterrée


Plus luxueuse et confortable, c’est la Rolls-Royce des piscines. Vous la convoitez en secret mais n’osez pas imaginer le budget. Pourtant, elle peut être réalisée de plusieurs façons, ce qui engendre une disparité des prix, allant de 15 000 à 50 000 €. 


Sa construction requiert plus de savoir-faire que d’être bricoleur le dimanche. Vous devrez compter sur un professionnel pour des travaux de terrassement, des accessoires (escaliers de piscine, éclairage) et peut-être même des équipements pour se faire plaisir comme des buses d’hydromassage… 


Il faut aussi prendre en compte le revêtement. Il détermine l’aspect final du bassin, son étanchéité et l’entretien qu’il nécessitera. Le liner de piscine est le plus utilisé. Il est à la fois résistant et adaptable à tout type de piscine. Il peut répondre à différents critères selon le modèle : anti-UV, anti-algues, antidérapant…


Il y a aussi le carrelage, très solide et qui permet une liberté vis-à-vis des motifs. Vous pouvez ainsi opter pour un modèle décalé en le choisissant bleu foncé, ou noir, très à la mode depuis peu et qui change des eaux turquoise.  Dans cet esprit, il existe aussi la mosaïque qui apporte une touche soleil et vacances. L’enduit lui, est privilégié pour les piscines en béton et pour lisser les parois du bassin avant la pose d’un autre revêtement. 




Photo : Aquilus Piscines


Type de PiscineDescriptifCoût
Maçonnée
Elle est réalisée avec des parpaings, de structure monobloc. Le chantier dure 5 à 12 semaines.

15 000 € minimum

Coque 
Il n’y a qu’à choisir la coque qui déterminera la forme de sa piscine sur le catalogue du fabriquant.
Cette coque en polyester est étanche, relativement solide et durable. Livrée en une seule pièce chez vous, il faudra cependant que l’emplacement soit accessible pour les employés.

15 000 € minimum

Béton
Elle permet une personnalisation totale : vous choisissez la profondeur, la forme, le style. Et pourquoi pas la piscine à débordement ?
Entre 20 et 30 000 €. Minimum 25 000 €  pour du béton projeté




Pensez au kit ! 


C’est ce qu’on appelle les piscines enterrées. Vendues en kit, vous les installez vous-mêmes très facilement. La structure se compose de blocs en polystyrène, à partir de 7 000 €. Mais vous pouvez aussi choisir des panneaux modulaires en alu, béton ou acier, pour un budget d’au moins 8 500 €. Montées par des professionnels, les tarifs grimpent et peuvent aller jusqu’à 25 000 €.


En termes de règlementation 


C’est la partie contraignante, et avant toute prise de décision il est conseillé de s’informer auprès de sa mairie. La piscine est considérée comme « bâtiment » et peut nécessiter un permis de construire ou une simple déclaration de travaux selon le cas de figure.


Piscine enterrée :


Permis de construire obligatoire

  • Piscine enterrée non couverte de plus de 100 m² et de 60 cm de hauteur
  • Piscine intérieure ou sous un abri de piscine de plus de 20 m²
  • Piscine avec abri de plus d’1,80 m de hauteur

Piscine hors-sol :


Permis de construire pas obligatoire

  • Piscine installée pour moins de 3 mois
  • Piscine de moins de 10 m²,
  • Piscine de moins de 60 cm de hauteur
  • Piscine située à au moins 3 m des limites de votre propriété



Photo : Aquilus Piscines




Le compromis : la piscine semi-enterrée 


Son avantage ? Plus de style et un compromis au niveau du prix ! Des modèles d’entrée de gamme à 2 000 € avec plus de libertés qu’une piscine hors-sol, la piscine semi-enterrée a la cote. C’est aussi la seule solution possible lorsque votre terrain n’est pas droit car elle peut être plus enterrée d’un côté que de l’autre. Une bâche renforcée est à prévoir pour plus de sécurité. 


Ovales, rondes, rectangulaires, enterrées ou non, les piscines vous offrent une multitude de choix. Alors cet été c’est le moment de faire le grand saut !


www.aquilus-piscines.com