partenaires-mavilleamoi

Et si on allait à Marrakech pendant le Ramadan ?

Découvrir / Voyager - Monde
05-06-2019
Et si on allait à Marrakech pendant le Ramadan ?

Le ramadan est une période un peu particulière qui fait parfois hésiter les voyageurs à aller dans des pays musulmans, notamment au Maroc. Mais qu’en est-il vraiment ?


Enfin, je me décide à partir pour la première fois au Maroc, direction Marrakech ! Je réserve mes billets, un riad magnifique… et là je me rends compte après coup que mon voyage tombe pile pendant le début du ramadan… Et oui, j’ai beau être une voyageuse aguerrie, j’avais tellement besoin de vacances que je n’ai pas fait attention. A partir de là, j’ai commencé à entendre tout et son contraire concernant Marrakech et le ramadan. Pour avoir testé, je vous propose dans cet article de faire un point sur un certain nombre d’idées reçues.


 Idée reçue 1 :


Cela coûte moins cher de voyager à Marrakech pendant le ramadan


Vrai, et c’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai choisi cette destination : son prix !

De nombreux Marocains vont au Maroc à cette période mais peu de touristes. Les prix des billets d’avions restent très abordables surtout avec les vols low cost, mais surtout les prix des nuits d’hôtels sont très intéressants.

Vous pouvez trouver de magnifiques riads en plein cœur de la médina pour moins de 60 € la nuit avec petit déjeuner pour deux personnes. Je conseille fortement de tester un riad plutôt qu’un hôtel à l’extérieur, surtout si vous recherchez un peu d’authenticité et si vous voulez visiter le centre-ville. Ce que j’aime avec les riads, c’est que depuis la rue vous ne pouvez pas imaginer qu’en franchissant une simple porte, vous pouvez découvrir un petit palais digne des mille et une nuits.


 Idée reçue 2


Pendant cette période il y a moins de touristes


Vrai, et c’est un pur bonheur. Pas de files d’attente dans les musées et des ruelles qui par moment semblent vidées de leurs touristes tout en gardant leur charme. J’ai particulièrement apprécié la visite du Jardin Majorelle un lieu incontournable que je vous recommande vivement pour sa tranquillité à cette période.

J’ai également beaucoup aimé le Musée de Marrakech qui ce jour-là baignait dans une atmosphère très reposante.

Enfin, je vous conseille de visiter le Palais de Bahia et la Medersa Ben Youssef qui sont deux lieux à l’architecture unique.




Villa Majorelle - Photo  Fabian Moller / Unsplash


 Idée reçue 3


Tout est fermé pendant le ramadan


Faux. Marrakech est une ville très touristique qui continue de vivre pendant cette période. De nombreux commerces et magasins modifient leurs horaires d’ouverture, il suffit juste de se renseigner. 

Pour les musées, ils ferment en général un peu plus tôt l’après-midi. Les horaires sont généralement indiqués sur internet. 

Concernant les restaurants, nombreux sont ouverts. Le soir, il vous faudra juste attendre la fin du jeûne pour pouvoir dîner car tout le monde, du cuistot au serveur, se met à manger à ce moment-là après une longue journée bien fatigante.


 Idée reçue 4


On est réveillé à 5h du matin par l’appel à la prière


Vrai et faux. Tout dépend si vous avez le sommeil léger et si vous êtes juste à côté d’un minaret. Personnellement, j’ai dû l’entendre un matin et les autres jours je n’y ai pas fait attention. J’étais trop fatiguée par nos visites et la chaleur écrasante (plus de 40°C en journée).

 


Photo : Sophie Cousin  / Bar à Voyages


Idée reçue 5


L’appel à la prière est un moment spécial


Vrai, et je dirais même que c’est un moment à vivre absolument une fois. Un soir, alors que j’étais sur la place Jemaa el-Fna, j’ai vécu l’appel à la prière qui rompt le jeûne de la journée. D’un seul coup, des milliers de personnes sont sorties des rues désertes quelques minutes auparavant pour aller prier au Minaret de la Koutoubia. Tous ces gens à genoux, face contre terre qui priaient en rythme devant ce minaret, c’était une ambiance totalement indescriptible, presque envoûtante.


 Idée reçue 6


On ne peut pas s’habiller comme on veut dans la rue, ni boire, ni fumer...


Vrai et faux. Pendant le ramadan, il est effectivement interdit de boire ou fumer pour ceux qui le pratiquent. Mais par 40°C, on ne vous empêchera pas de boire dans la rue, ni même dans un bar. Par contre, il est préférable de rester discret (sauf aux terrasses des cafés).

Côté vestimentaire, en tant que femme je me suis posée beaucoup de questions sur quoi mettre dans la valise avant de partir. J’ai opté pour des pantalons amples et légers (lin, coton) et des T-Shirts à manches courtes (pas de débardeurs). On peut aussi opter pour la jupe ou robe longue. J’avais toujours avec moi une étole pour couvrir mes épaules ou ma tête quand nécessaire.

Respecter les traditions des pays que l’on visite fait partie du voyage et il faut savoir ne pas être provocant. Mais une fois dans votre riad ou votre hôtel, vous pouvez tout à fait être en maillot de bain.




Idée reçue 7


Les jus d’orange sont à tomber et on mange bien à Marrakech


Vrai. La gastronomie locale est un voyage pour les papilles. 

Il faut absolument tester quelques plats typiques comme les tajines et couscous au restaurant comme dans les riads. La cuisine traditionnelle des riads est souvent excellente et vraiment typique.

Vous pourrez aussi boire des litres de jus d’oranges pressées pour vous rafraichir. 

Quant au petit déjeuner marocain, il est lui aussi à tomber, en particulier les petites crêpes. Sans oublier le traditionnel thé à la menthe servi avec des pâtisseries marocaines. 


Voici quelques adresses testées et approuvées :


  • Dar Chérifa, un salon de thé isolé et calme pour boire un verre au milieu d’œuvres d’art d’artistes locaux.
  • Kessabine Café, un peu excentré sur la place Jamaa El Fna, on y mange très bien.
  • Terrasse La Medersa, testé pour boire un verre, les plats semblaient bons.



Photo : Sophie Cousin / Bar à Voyages


Idée reçue 8


A Marrakech les touristes se font tout le temps harceler


Malheureusement vrai. C’est franchement la chose la plus désagréable à Marrakech. 

La Médina est un véritable labyrinthe et certaines rues sont peu engageantes. Le problème est que vous êtes obligé de sortir un plan pour vous repérer et là le calvaire commence. On veut vous emmener à droite, à gauche, dans une boutique… vous avez beau dire non, on ne vous lâche pas.

Pareil si vous avez le malheur de regarder un objet dans une boutique ou de demander un prix, vous aurez toutes les peines du monde à vous débarrasser du vendeur.

Le soir, place Jemaa el-Fna des dizaines de rabatteurs veulent vous rapatrier dans leur stand et vont jusqu’à vous attraper le bras même si vous dites clairement non. 

Cette agressivité envers les touristes est vraiment le point noir de cette ville pourtant magnifique. 

Dès que vous prenez une photo même en demandant gentiment, on vous demande de l’argent. Au final les seuls endroits où l’on vous laisse tranquille sont votre hôtel ou riad et dans les musées…



Photo : Sophie  Cousin / Bar à Voyages


Alors, Marrakech pendant le ramadan, bon plan ou pas ?


Bon plan bien évidemment ! Marrakech est une ville très intéressante dans laquelle on se sent très vite dépaysé. Les musées sont passionnants et la gastronomie est à tomber. Le ramadan n’est absolument pas un problème si on s’organise un minimum pour les visites. 



Par Sophie Cousin 

Le Bar à Voyages



Lire l'intégralité de cet article sur Le Bar à Voyages


Le Bar à Voyages est un blog pour les assoiffés de bons plans, conseils pratiques, bonnes adresses, lieux incontournables, anecdotes surprenantes et rencontres atypiques autour du monde. Ce blog a été créé par 3 amies, Claire, Magali et Sophie, amoureuses des escapades en France et passionnées de voyages. Tel un bar de quartier, Le Bar à Voyages c’est le bistrot du coin version 2.0 ! Un lieu virtuel mais convivial où l’on aime se retrouver dans une ambiance décontractée pour refaire le monde, partager, échanger et raconter nos expériences, nos découvertes et nos voyages. 


Bar à Voyages (facebook)

@BarAVoyages (twitter)

@baravoyages (instagram)