Rencontre avec Amir

Culture - Musique
15-03-2019
Rencontre avec Amir

Du mercredi 23 au lundi 28 janvier, une trentaine d’artistes s’est réunie à l’Arkea Arena de Bordeaux pour la bonne cause. Pendant près d’une semaine, Les Enfoirés se sont produits devant plus 70 000 spectateurs. Parmi eux, le chanteur Amir, ancien candidat de The Voice et représentant français à l’Eurovision 2016 nous a accordé une interview à propos des Enfoirés et de sa tournée Addic tour !


Comment te présenterais-tu aux gens qui ne te connaissent pas ?


Je suis un garçon plein de rêves qui a tenté sa chance. J’ai le bonheur de vivre de ma passion. C’est quelque chose qui est donné à tout le monde. Il faut juste oser y croire et ne jamais rien lâcher. C’est important de le rappeler pour que les gens s’en inspirent !


Comment se déroule le spectacle des Enfoirés cette année ?


Magnifiquement bien, c’est une expérience tellement enrichissante. Nous sommes très chanceux de faire ce spectacle, on prend énormément de plaisir et ce, malgré la fatigue. Beaucoup de travail est fourni et les répétitions sont faites pour être à la hauteur des attentes du public. C’est beau de voir cette grande mobilisation de toutes les classes sociales pour une seule et même cause importante qui fête tristement ses 30 ans cette année. De plus il y aune superbe ambiance entre nous, au sein de la troupe, les « anciens » s’occupent très bien des nouveaux. Ils sont tous bienveillants et ont bon cœur. Puis il y a beaucoup d’émotions … je suis à chaque fois particulièrement touché lorsqu’on chante tous ensemble avec le public la célébre chanson Les restos du cœur devant l’immense photo de Coluche qui nous regarde. C’est un privilège de faire partie de cette grande famille et de perpétuer cette belle histoire de solidarité.



Photos ®Yann_Orhan


Tu seras en concert à Bordeaux en Mars à l’Arkea Arena. Chanter dans une plus grande salle changera-t-il le show ?


C’est une continuation de la tournée  AddicTour  de l’année dernière. Nous allons aller plus haut, plus fort et plus loin en jouant dans plusieurs Zénith. On a pris conscience qu’on devait prendre des nouveaux risques et profiter du potentiel des grandes salles pour agrémenter le show de surprises et pour ne pas nous reposer sur le succès de l’an dernier. On va pouvoir ajouter une nouvelle dimension au spectacle et sortir de notre zone de confort. J’ai beaucoup de folie et d’envies à partager, et les techniciens sont ouverts à mes idées afin de marquer l’évènement. Ce nouveau chapitre de la tournée sera un défi sonore et visuel. On est une bande de potes ambitieux, prêts à tout déchirer, impatients comme des gamins en route vers un parc d’attraction !


Qu’est-ce que tu penses de Bordeaux ?


J’aime beaucoup Bordeaux. Cette ville est unique ! Dans le centre-ville, on se sent en France mais aussi comme un touriste à l’étranger. Elle a un air de vacances et ses habitants sont très souriants. Ma famille m’a accompagné à Bordeaux et a adoré cette ville également. Beaucoup de Parisiens viennent s’installer ici, je comprends pourquoi ! Les restos, les cafés … Il fait bon y vivre car c’est une ville accueillante et intéressante. Bordeaux me rappelle le Moyen-Orient de mon enfance, avec cette même énergie et toute cette foule avec le sourire. 


Photos ®Yann_Orhan