Notre top 5 des bars à tapas à Bordeaux

Habitat - Lifestyle - Découvrir / Voyager - Culture - On a testé pour vous - Recettes de cuisine
24-10-2018
bar-a-tapas

Notre top 5 des bars à tapas à Bordeaux


Les bars à tapas sont très appréciés des bordelais pour leur atmosphère conviviale. Véritables lieux d’échange, nous vous avons concocté un petit top de nos meilleures adresses pour se sentir comme à Madrid, du jambon ibérique, en passant par les pintxos et les fameuses patatas bravas tout y est.

Notre top 5 des bars à tapas
 

La maison du Pata Negra


La Maison du pata negra
Photo : La maison du Pata Negra / Facebook

C’est au cœur du célèbre marché des capucins dans le quartier du même nom que l’on retrouve l’établissement. Il vous propose des tapas ou pintxos typiquement espagnoles à base de produits frais et de qualité. Il est conseillé d’arriver tôt car l’enseigne car l’enseigne est victime de son succès et affiche complet très vite.
Place des Capucins 33800 Bordeaux
Tél. : 05 56 88 59 92
www.maisondupatanegra.com
@maisondupatanegra

 

Antojo de Iberico


Antojo de Iberico
Photo : Antojo de Iberico / Facebook

On triche un peu car ce n’est pas Bordeaux même mais l’établissement vaut le détour ! C’est dans le vieux bourg de Villenave d’Ornon que se trouve ce restaurant. Les produits sont d’excellente qualité, l’ambiance est familiale, et l’accueil est très chaleureux. Tous les fruits et légumes sont bio et vous pourrez vous régaler d’une paëlla maison tous les vendredis midi pour 19 €.
77 avenue Maréchal de Lattre de Tassigny 33140 Villenave d’Ornon
Tél. : 05 56 92 62 11
@antojodeiberico33

 

A Cantina Corse


A Cantina Comptoir Corse
Photo : A Cantina Comptoir Corse / Facebook

En plein cœur du quartier historique Saint-Pierre, ce restaurant propose au rez-de-chaussée un espace tapas, apéro et à l’étage une partie restauration traditionnelle. Vous apprécierez les poissons de Méditerranée, la charcuterie nustrale ou les fromages corses, le tout accompagné d’une bière corse aux châtaignes ou aux herbes du maquis, on se croirait presque à Bastia.
14 rue de Bahutiers 33000 Bordeaux
Tél. : 07 87 04 28 97
www.acantina-comptoircorse.fr
@Acantinabordeaux

 

El Boqueron


El Boqueron
Photo : El Boqueron / Facebook

C’est à la lisière du quartier Saint-Michel que ce bar à tapas vous propose des tapas et pintxos typiquement espagnols et à base de produits frais du marché des Capucins. L’ambiance de l’établissement est également très appréciable et décontractée. Les croquettes au fromage sont excellentes pour un rapport qualité prix imbattable.
83 rue des Faures 33000 Bordeaux
Tél. : 09 80 95 28 23
@ElBoqueron.BX.StMichel

 

El sitio


El Sitio
Photo : El Sitio / Facebook

Rendez-vous rue Saint-James pour découvrir ce petit restaurant qui propose un rapport qualité prix défiant toute concurrence. La carte des vins espagnols et sud-américains mérite également le coup d’œil pour les amateurs. Ici l’ambiance se veut décontractée, avec des musiques latines pour finir de planter le décor.
35 rue Saint-James 33000 Bordeaux
Tél. : 09 81 00 53 94
@elsitiobordeaux

 

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les tapas...


Que signifie «tapas» ?


Le mot vient du verbe « tapar » qui signifie «  boucher » ou « couvrir » en espagnol.

 

D’où viennent-ils ?


Après de longues recherches sur Internet nous pouvons vous affirmer que l’origine des tapas est... incertaine. Il existe moult versions quant à la genèse de ces petites bouchées apéritives.
Certains attribuent son invention à des aubergistes hygiénistes avant-gardistes qui, soucieux de protéger les boissons servies des insectes ou de la poussière qui pourraient tomber dans la coupe, auraient déposé sur le verre un morceau de jambon, de fromage ou autre aliment pouvant servir d’opercule. Ce qui, reconnaissons-le, ne change pas grand chose, le tout terminant invariablement dans l’estomac du consommateur.
D’autres attribuent sa création au roi Alfonso X de Castille (XIIIe s.) ou au roi Felipe III (XVIe s.) qui voulaient tous deux réduire la consommation d’alcool chez leurs sujets et par la même occasion les accidents résultant de ces abus, en obligeant les taverniers à servir des aliments solides pour accompagner les boissons.
D’autres encore prétendent que Alfonso X, souffrant, s’était vu prescrire du vin par son médecin. Pour atténuer les effets de l’alcool à jeun, notre bon roi accompagnait son verre de petites bouchées. Rituel qu’il instaura une fois guéri dans toute la Castille.
Une autre version raconte que l’origine des tapas serait à chercher du côté des paysans qui, en attendant l’heure du repas et pour reprendre des forces pendant leurs longues journées de labeur, prenaient l’habitude de casser la croûte en faisant passer le tout avec un petit verre de vin.

 

Les différents types de tapas


On peut les classer dans 4 familles :
les banderillas : petites brochettes sur des piques en bois
les platillos : produits servis dans de petites coupelles
les croquetas : en forme boulettes

 

Conclusion


Personne ne détient la vérité quant aux origines des tapas, mais tout le monde s’accorde à dire que ce rituel convivial a bien fait de traverser les siècles pour le plus grand bonheur de tous.