Comment prendre soin de son cactus ?

Habitat - Plantes
26-07-2018
comment-prendre-soin-de-son-cactus1

Comment prendre soin de son cactus ?


Le cactus est une plante facile d’entretien et constante, qui ajoute une touche d’exotisme à nos intérieurs. Selon sa variété on lui reconnait des vertus sédatives, mais il est autant réputé pour ses bienfaits en cosmétique. Particulièrement tendance, le cactus trône à présent sur nos étagères, bref c’est La plante à la mode. 




Comment prendre soin de son cactus ?
Photo : Liana Mikah / Unsplash.com
 

On les trouve sous divers aspects, de toutes formes ou tailles différentes, leur point commun est cependant de s’adapter aisément à nos contrées. Cependant pas touche ! Elles ne manquent pas d’un certain piquant... voici quelques conseils pour avoir des cactus resplendissants.
Exposition : en fonction de sa disposition, un ensoleillement de 6 heures par jour est souvent nécessaire.
Arrosage : contrairement aux idées reçues, l’eau est aussi nécessaire aux cactus que l’air qu’ils respirent. Tenez-en compte si vous souhaitez les voir fleurir et prospérer. On ne les arrose pas à l’économie, toute sa terre doit être abreuvée mais l’eau doit pouvoir s’en écouler très rapidement. Pas de coupelle sous un pot donc, et laissez bien sécher son substrat entre deux arrosages.
Repos hivernal : c’est le condamner à plus ou moins brève échéance que de ne pas respecter ses besoins durant cette période. Quand bien même vous aimeriez le dorloter, il est fondamental pour la plupart des espèces de les laisser au sec et dans le froid en hiver. C’est en douceur que vous devrez cependant le réhabituer au soleil et au climat tempéré du printemps.
Erreurs de culture : les cultiver en intérieur n’est pas la meilleure solution pour leur apporter toute la lumière nécessaire, sauf évidemment si vous disposez d’une véranda. Quand les plantes en manquent elles s’étiolent, leurs pousses deviennent alors pâles et fines.
En extérieur veillez à ménager un endroit ensoleillé mais pas trop, au risque de les voir « brûler » dès la première exposition aux rayons solaires. Aux heures les plus chaudes de la journée, protégez-les sous un ombrage reposant.


Maladies et prévention


La plupart des maladies du cactus peuvent être prévenues par un bon entretien. Celles-ci sont à distinguer des parasites ! Leur apparition est le plus souvent directement liée à une mauvaise hydratation, entraînant la sécheresse du cactus ou des cas de pourriture. On observe alors la venue de bactéries ou de champignons, sous forme de taches luisantes qui finiront par le faire mourir. La solution est de bien ventiler la plante mais sans courants d’air, d’ éviter les arrosages excessifs et les chutes brutales de température.
Le parasite le plus redouté du cactus est la cochenille, mais ils sont fonction de ses origines. Ainsi il peut tout autant être victime d’araignées, de pucerons, de limaces... Comme des vampires les minuscules insectes se nourrissent de sa sève, jusque dans ses parties les plus intimes. Il faut alors procéder à un examen régulier de ses plantes, et isoler celles qui semblent suspectes le plus rapidement possible.

cactus en pot
Photo : Scott Webb / Unsplash.com

 

Comment rempoter un Cactus ?


La propagation des cactus se fait par le semis et le bouturage, mais il est aussi possible de procéder à une greffe. Le taux de germination est fonction de la fraîcheur des graines, à acheter ou prélever sur vos plantes. Songez à vous munir de gants pour tout rempotage, au besoin faites-vous aider par quelqu’un qui maintiendra le pot durant l’opération.
Le substrat doit de préférence être minéral et préférez le printemps, c’est la meilleure période pour semer. Si vous avez plusieurs variétés, les disposer à raison d’une seule par pot, au risque de devoir installer des séparateurs dans un grand bac. Identifiez l’origine et le nom de la plante, sinon vous aurez des difficultés à les distinguer.
Gardez le tout bien humidifié, tant que vous n’aurez pas vu apparaître les plantules. Une fois sorties songez à les aérer, pour que le terreau puisse s’assécher. Vous avez la possibilité d’ajouter un fongicide pour l’arrosage. Quant à ce dernier, il est à doser savamment pour éviter le pourrissement, tout autant à craindre que la sécheresse.
Utilisez un substrat analogue à celui du cactus adulte, fin mais pas trop pour que ses racines puissent s’installer à leur aise. Dès le printemps suivant, les plantules pourront être rempotées. à noter que le semis permet, pour la majorité des espèces, d’obtenir des plantes qui atteindront en 18 mois entre 1 à 3 cm de diamètre.

Cactus vu de haut
Photo : The Roaming Platypus / Unsplash.com


 

Bon à savoir


Le bouturage consiste à séparer un bout de la plante, en la coupant avant de l’enraciner pour faire naître une nouvelle pousse. C’est particulièrement facile si on a affaire à des cactus qui produisent à leur base de petits rejets. Prélevez-les quand le cactus est en pleine croissance, un simple couteau propre bien aiguisé et le tour est joué !

À noter : Vous avez le choix entre de nombreuses formes de cactus. Si par précaution mieux vaut les garder hors gel, bien au sec et hydratés, certains peuvent supporter des températures jusqu’à -10°C. Les plantes cactiformes sont également très prisées, telles que l’euphorbe Sergio proposé chez Paris Pousse : Cactus Euphorbe.

 

Maryse Boulanger
www.parispousse.fr


Photo de couverture tee shirt topcools sur unsplash