Combattre les poux !

Lifestyle - Bien-être
04-09-2020
combattre-poux-rentree-des-classes

Combattre les poux !


Les poux, cauchemar des mamans, vedettes de chaque rentrée scolaire ! Avec l’école, les goûters d’anniversaire, et les réunions en famille dans lesquelles beaucoup d’enfants se côtoient, la terreur des mamans revient ! Vont-ils en attraper ? Comment les éradiquer ? Comment empêcher le reste de la fratrie d’en attraper ?


combattre les poux

Les poux peuvent toucher tout le monde et il n’y a aucun rapport avec une mauvaise hygiène. Le premier signe qui doit vous alerter, c’est si votre enfant se gratte la tête plus que d’habitude. Une inspection minutieuse de la tête de votre bambin vous fera très vite comprendre que lentes et poux ont élu domicile dans ses cheveux. Pas de panique c’est pénible, mais pas dangereux !



Un pou, c'est quoi ?


Cette charmante petite bestiole se nomme en réalité Pediculus humanus Capitis et, lorsqu’il est présent sur la tête, cette infestation est nommée pédiculose. Il mesure de 1 à 3 mm, et la femelle est plus grande que le mâle. Il a deux yeux, un gros corps et 6 pattes avec des griffes au bout qui forment une pince. À sa forme adulte, il est de la taille d'une graine de sésame, et il est laid comme un pou !


un pou
Le cycle total de vie du pou dure environ 40 jours ce qui lui laisse le temps de se reproduire rapidement en sachant que la femelle pond environ 10 lentes par jour. Une lente met entre 6 et 9 jours pour éclore, et donner naissance à un joli petit pou, qui a son tour va se reproduire. Toute sa vie s'effectue au chaud sur une tête. S'il perd son hôte et n'en retrouve aucun autre, il meurt.

Comment attrape-t-on des poux ?


Les poux sont de minuscules insectes qui élisent domicile sur la tête de nos enfants. Ils ne sont pas synonymes de mauvaise hygiène… Les poux se transmettent très facilement soit par contact direct (jeux, sport, câlins), soit par contact indirect (échange de vêtements ou d’objets qui ont touché la tête). C’est pourquoi les poux se rencontrent souvent dans les milieux fermés et très fréquentés comme les écoles et les garderies. La classe d'âge la plus touchée est celle des enfants de 6 à 8 ans.



Pou, y es-tu ?


Si votre enfant se gratte la tête, en particulier au niveau de la nuque et derrière les oreilles, et se plaint de démangeaisons, il a certainement attrapé des poux. Les poux se déplacent très vite et sont difficile à localiser car leur nombre ne dépasse pas 10 à 20 par tête. Ce que vous verrez, après un examen raie par raie de la chevelure, à l'aide d'un peigne fin, ce sont les lentes, c'est-à-dire les œufs du pou. De couleur blanchâtre et brillante, elles adhèrent solidement au cheveu par une colle. Elles peuvent être nombreuses car une femelle pou peut pondre dix lentes par jour pendant 20 à 30 jours. Pour en venir à bout, il ne vous reste plus qu'à utiliser les grands moyens anti-poux et à vous armer de patience.


nos deals


Prévenir les poux


prévenir les poux



On ne peut pas se prémunir à 100 % contre les poux. Cependant, quelques mesures permettent de limiter les risques :
• Lavez les cheveux une ou deux fois par semaine avec des shampoings non agressifs. Chaque jour, peignez la chevelure attentivement. Il faut en effet savoir que dans 50 % des cas, les poux ne provoquent pas de démangeaisons... Seul un examen minutieux permet de les repérer.
• Bonnets, chapeaux, écharpes, bandeaux, élastiques et autres : apprenez à vos enfants à ne pas échanger leurs accessoires avec leurs camarades.
• Si une personne ayant des poux est entrée dans la maison, passez l'aspirateur. N’oubliez pas les divans, coussins et peluches. Lavez le linge à 60 degrés.
• Les poux détestent la lavande. Vous pouvez frictionner la nuque de votre enfant (de plus de 6 ans) avec quelques gouttes d’huile essentielle de lavande ou utiliser un shampoing à la lavande. Vaporisée sur les vêtements, le linge de lit ou dans le sac d’école, l’eau florale de lavande décourage également les poux.
• Pour les enfants de plus de 36 mois, vous pouvez aussi utiliser un répulsif.
• Attachez en nattes ou chignons serrés les cheveux des petites filles. En effet, le pou, pour pouvoir se saisir du cheveu, a besoin d'espace. Si les fibres capillaires sont trop proches, le pou ne pourra pas s'accrocher.
Il existe de nombreux traitements anti-poux, plutôt efficaces, que l’on trouve en pharmacie. Le seul hic c’est qu’ils sont souvent chers et non remboursés. Généralement ces produits sont efficaces sur les poux vivants mais moins sur les lentes. Du coup, il ne faut pas hésiter à refaire un traitement une semaine après pour tuer les poux qui seront sortis de leur œuf. Il faut aussi savoir que ces traitements sont plus efficaces sur des cheveux secs que sur des cheveux mouillés qui vont diluer le produit. Enfin, dernière chose, ce n’est pas une solution miracle et après application du produit vous devrez systématiquement passer les cheveux de votre enfant au peigne fin pour retirer un maximum de poux et de lentes.



Et les remèdes de grand-mère alors ?


Le vinaigre peut aider à décoller les lentes mais il ne les élimine pas. En revanche ça vaut le coup d’essayer les huiles essentielles. Lavande, géranium, citron, eucalyptus et arbre à thé combinés et mélangés à votre shampoing peuvent être assez efficaces. Et un dernier petit conseil, évitez le sèche-cheveux, car les poux adorent la chaleur !


Les remèdes de grand mère contre les poux



Le pou a ses têtes


Contrairement aux idées reçues, les poux affectionnent autant les cheveux propres que les cheveux sales. En fait, les poux vivent et font leurs repas sur la tête des humains où la température ne varie presque pas. Même s'il peut passer d'une tête à une autre, le pou se sépare rarement de son hôte, il est très fidèle... Un fait est certain, les poux aiment les jeunes enfants de 5 à 11 ans. Les filles sont plus concernées, en raison sans doute, de la longueur de leurs cheveux et de la plus grande proximité dans les jeux. Les femmes, en particulier les mamans, sont également très exposées du fait d'une grande intimité avec les enfants.
Vous trouverez en pharmacie un grand choix de marques et de produits se présentant sous différentes formes : shampooings, lotions, sprays. Les produits étouffant les poux représentent la tendance actuelle. Les huiles naturelles (type huile de coco) ou encore des produits à base de diméthicone (sorte de silicone) sont très utilisés. Ils sont vraiment efficaces car ils tuent les poux par asphyxie et surtout n'engendrent pas de résistance de leur part contrairement aux autres produits anti-poux. L’important est d’agir vite et de rester vigilant !