Retour

Conseils pratiques pour bien choisir son terrain

Choisir son terrain

Conseils pratiques pour bien choisir son terrain


Vous voulez faire construire la maison de vos rêves ? Il est essentiel de ne pas négliger certains critères dans le choix de votre terrain. Voici quelques règles et conseils indispensables.

Comment bien choisir son terrain

La première des choses est de toujours garder à l’esprit que vous achetez toujours dans l’optique de revendre un jour... même si vous ne revendrez pas ! N’hésitez à vous déplacer, un terrain qui vous intéresse est comme une maison, il faut pouvoir s’y projeter, à différentes heures de la journée, de la semaine, du week-end et dans les conditions climatiques du moment (temps pluvieux, ensoleillé)...

Choisissez un terrain libre de constructeur


Vous pourrez ainsi choisir le constructeur de votre future maison, ce qui laisse plus de choix. Vous pourrez ainsi faire appel à un constructeur de maisons individuelles, ou un architecte ou un maître d’œuvre.

La situation géographique


Vous devez privilégier la situation géographique, à chacun de définir ses critères, de préférer la proximité à son lieu de travail ou de s’éloigner des centres agglomérés. Mais attention, il faut prendre en considération quelques points importants, comme rester à proximité des écoles, commerces, magasins, médecins, facilités d’accès. Rapprochez vous de la mairie pour consulter les aspects financiers liés à la localisation du terrain : taxe d’habitation, taxe foncière. Pensez également aux différentes connexions telles que le téléphone, la ligne internet... et surtout ne négligez pas certaines nuisances sonores ou de pollution, que ce soit le chemin de fer, un couloir aérien, un axe routier, les champs cultivés et leurs contraintes.

L’emplacement et l’orientation


Selon le PLU, certaines règles strictes de construction sont à respecter comme la distance par rapport aux limites du terrain, la hauteur, l’occupation maximale des sols (COS).Prévoyez un terrain suffisamment grand pour y accueillir une horde d’enfants, une piscine, un agrandissement. Soyez vigilent quant à la pente du terrain, à la végétation, à savoir si le terrain est de type marécageux pour éviter les surcoûts de construction. L’exposition du terrain pour bien prévoir l’aménagement de la future maison.

 

L’état du terrain


Si possible, choisissez un terrain viabilisé, c’est-à-dire qui dispose des arrivées d’eau, d’électricité, de téléphone, de gaz. Si ce n’est pas le cas, certaines démarches seront à votre charge : ce terrain a-t’il accès au tout à l’égout? Devez-vous créer une fosse septique? Où passent l’eau et l’électricité dans votre rue ? Des questions essentielles qui peuvent augmenter considérablement votre budget.
Il est aussi plus prudent et rassurant de connaître la qualité du sol. Pour toutes les autres démarches, rendez-vous à la mairie concernée qui vous donnera toutes les réponses.

Lotissement ou pas ?


Le lotissement comporte de nombreux avantages : Un terrain viabilisé, prêt à construire, des espaces arborés, un lieu d’échanges entre voisins et de protection pour les enfants. Mais il y a aussi un inconvénient : L’obligation de respecter à la lettre un cahier des charges sur des prescriptions architecturales et d’urbanisme.


Tous les avis et les commentaires sur Conseils pratiques pour bien choisir son terrain

Commentaires